Vidéo candidature

Tufts University est une institution de premier plan outre-Atlantique. Elle compte parmi ses anciens élèves des membres éminents de la vie politique, du monde économique ou de l’industrie du spectacle. Tufts est réputée pour son ouverture, son internationalisme et ses programmes d’études à l’étranger. Elle dispose en France d’un centre permanent d’accueil des étudiants à Talloires, près d’Annecy.
Cette année les candidats à l’université peuvent joindre à leur dossier une brève vidéo You Tube dans laquelle ils se présentent, sorte de lettre de motivation sur un support différent. Sur les 15000 candidats un millier a décidé d’utiliser cette possibilité. Certaines de ces séquences se sont même taillé une certaine célébrité et ont déjà été visionnées des milliers de fois sur le site de You Tube.
Le doyen de Tufts dit avoir eu cette idée en regardant une vidéo qu’un ami lui avait suggéré avec ce commentaire : «  si ce gosse avait été candidat pour Tufts je l’aurai accepté tout de suite, sans avoir besoin de rien d’autre ».
L’idée est donc simplement de faire appel à une technologie que les étudiants connaissent bien… Ainsi l’université teste-t-elle, non seulement l’adaptation des candidats à leur environnement culturel (Internet, You Tube) mais aussi leur créativité.
D’après Lee Coffin, doyen de Tufts, « Les jeunes de 16 – 17 ans sont très à l’aise avec les nouveaux médias et pour les universités c’est d’ores et déjà un défi de garder une longueur d’avance dans ce domaine ». Quand au côté public de l’affaire : « Ces gamins bloguent, twittent. Ils ne semblent pas très préoccupés des problèmes de vie privée. Peut-être suis-je naïf mais je ne crois pas que ces vidéos seront tellement visionnées par le public ».
L’innovation semble d’importance. Cela dit je ne suis pas convaincu que You Tube représente, techniquement, une innovation majeure. Il y a quinze ans on aurait fait une petite vidéo et il y a 50 ans un super 8. Les possibilités techniques dont disposent les étudiants ne leur permettent pas de déployer une batterie exceptionnelle d’effets spéciaux. Les films sont agréables, pleins de passion juvénile et c’est tout. Je vous recommande spécialement ceux de Rhaina Cohen et de Betty Quinn.
A mon sens l’innovation réside dans la façon totalement décomplexée dont ces jeunes gens se racontent et dont ils maitrisent leur présence sur Internet. Le rapport qu’ils entretiennent avec leur vie privée est finalement ce qui donne à cette initiative son caractère le plus novateur. Pas de complet veston crispé récitant un C.V. parfaitement maîtrisé mais des jeunes gens qui se racontent comme ils le font dans leurs réseaux sociaux, décontractés, sympathiques. Ce sont les atouts des digital natives qui commencent à poindre.
Tufts University sur la Wikipedia : en anglais et en français
L’article du New York Times à l’origine de ce billet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s