Copier et coller

Copier-coller ce n’est pas bien vu. Copier-coller c’est reproduire sans analyse, sans compréhension un ensemble d’informations trouvées sur internet ou sur un support numérique quelconque. Très différent du photocopier-découper, hardiment pratiqué dans les temps anciens et qui était, lui, collecte de documents. Le copier-coller est plagiat, tricherie. Il y a certainement dans l’aisance dégagée avec laquelle le poignet, prolongé par la souris, se livre à l’opération, quelque chose qui évoque une répréhensible désinvolture.
Au départ il était parti, l’élève, chargé de mission. Trouver des informations sur La Fontaine et présenter le résultat de sa recherche à l’enseignant ou à la classe. Un coup d’oeil vite fait sur la Wikipedia, un glissement de souris et deux clics plus tard l’affaire est réglée. Pas un instant il ne s’est autorisé à lire ou essayer de comprendre le document et il n’a pas considéré, non plus, avoir du temps pour prolonger l’enquête plus avant sachant que ses coupables obligations sociales, sur WoW ou Facebook, ne pouvaient trop longtemps être négligées.
Donc il n’y a pas, là dedans, la plus petite once d’intelligence, nous en sommes tous plus ou moins d’accord.
Cela dit ce n’est pas la première fois que cela lui arrive, à l’élève. Le matin même il était assis, tranquille, écoutant le prof de français introduire le classicisme,  sommet de la culture française. Il sait qu’un jour prochain on lui demandera ce qu’il en pense, c’est-à-dire ce qu’il a entendu son prof en penser. Donc et dans le meilleur des cas, le voilà occupé à essayer de mémoriser ce qu’il entend ou à recopier ce qui est écrit au tableau – partie copier. Pour le devoir il restituera – partie coller, et ça roule. Ensuite il pourra oublier tranquillement.
Un peu caricatural ? Je l’accorde. Les enseignants ne font pas ce travail là, ils stimulent la réflexion, posent des questions et mobilisent l’auditoire. Différence cependant  surtout perceptible du point de vue du prof, côté élève c’est moins net.
Qu’est-ce qui distingue l’activité de l’élève en classe d’une recherche documentaire ?
En cherchant sur internet l’élève est actif, donc plus attentif.
Il a repéré La Fontaine, ce n’est pas l’information qui est venue à lui. Il s’est trouvé confronté à un vrai document et non à une sélection établie par l’enseignant pour appuyer son cours, calibrée tout exprès. Il a eu l’opportunité d’utiliser son esprit critique et de créer du sens au sein d’une masse de données. Bref il a engagé, fut-ce modestement, son cortex frontal dans la bagarre.
Pourquoi la recherche d’information débouche-t-elle sur du copié-collé?
D’abord il est rare que l’élève ait été formé à l’activité qui consiste à filtrer ou interpréter un flux d’informations et quand cela a été fait les mises en pratique ont été rares. On lui a appris à nager sur une chaise mais il n’est jamais allé à la piscine, quant à la mer ! Pensez donc ! la mer…
Ce qu’il a produit ressemblera à une caricature de ce qu’il reçoit en cours. Mimesis, souci d’être dans le ton, de coller à ce qui lui semble l’idéal de la communication professorale. Exactement comme lorsqu’il doit se noter, il se révèle bien plus sévère que l’enseignant ne l’aurait été. Comme il ne comprend pas bien à quoi ça sert il force le trait pour être sûr de ne pas se tromper.
Donc il donne une information plate, sans interprétation et sans liens. Souvenons-nous qu’il ne domine pas le sujet et qu’il ne sait pas où l’on va. Il produit son morceau comme un ouvrier à la chaîne qui ignore l’exacte portée de sa tâche. Par contre il sait que s’ il fait une erreur elle lui sera reprochée. Donc ne sortons pas des sentiers battus, le risque n’en vaut pas la chandelle. Les reproches qui lui seront faits il peut les anticiper, il y a là quelque chose de rassurant, non? Il ne pèchera donc ni par curiosité, ni par excès d’initiative.
Alors ? Copions et collons.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s