Les réseaux sociaux représentent-ils une innovation de rupture ?

Les réseaux sociaux représentent-ils une innovation de rupture ?: « Une question qui revient sans cesse : les réseaux sociaux et nouveaux outils collaboratifs sont-ils des innovations incrémentales ou révolutionnaires ? L’épatant Serge Soudoplatoff (merci Jon Husband pour le lien !) a son idée et je vous invite à regarder cette présentation aux ERNEST de Normale Sup’. Soudoplatoff rejoint ici d’autres personnes qui ont profondément […]« 

Un très court billet de Cecil Dijoux qui propose une perspective sur les réseaux sociaux autrement plus positive que l’habituelle complainte alarmiste. Ce qui ne veut pas dire que tout soit pour le mieux dans le meilleur des mondes. Cela dit une prise en main dynamique est toujours plus porteuse qu’un refus buté. La vidéo de Serge Soudoplatoff est remarquable.

Pour l’instant Facebook et tweeter restent persona non grata dans les collèges et lycées…

J’aime bien la conclusion du billet :

« J’ai beaucoup de mal à voir dans la minimisation systématique des réseaux sociaux autre chose que du déni : la première étape de la phase du changement. »

2 réflexions sur “Les réseaux sociaux représentent-ils une innovation de rupture ?

  1. La conférence de Soudoplatoff est disponible en ligne depuis quelques mois déjà et présente un intérêt indéniable à la hauteur du talent de son auteur, en forme de synthèse sur le phénomène Internet. Mais ce qu’elle m’inspire avant tout est un sentiment d’incrédulité. Incrédulité puisque Soudoplatoff se donne ici pour objet d’expliquer tout simplement comment Internet s’est développé, comment cela fonctionne, et en quoi cela est révolutionnaire et induit des bouleversements profonds dans notre façon d’apprendre, d’échanger, d’être, affectant les relations entre les personnes, les entreprises, les institutions, etc. Et il lui faut dire ceci en 2010, devant un public composé de jeunes élites de l’Université française, puisqu’il semble encore question de les en convaincre ! Autrement dit, nous en sommes encore au stade de l’évangélisation, ce qui ne lasse pas de me surprendre compte tenu de la réalité de l’Internet aujourd’hui, de ses développements actuels et à venir, qui ne cessent de témoigner de la rupture fondamentale qu’il produit pour l’humanité. Las.

    Au delà, je retiens cette phrase emblématique de Soudoplatoff, formidablement bien tournée et qu’il convient d’archiver :
    « Quand on partage un bien matériel, il se divise. Quand on partage un bien immatériel il se multiplie. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s