Le fond de l’air…

Un cliché largement répandu par ici : la mode traverse l’Atlantique. Les Français, qui sont facilement américanophobes, pensent quand même que les États-Unis ont parfois une ou deux longueurs d’avance, (pour le meilleur comme pour le pire). Je suis tout à fait prêt à adopter ce point de vue tant ça bouge fort là-bas dans le domaine qui nous intéresse à S2C.

Je ne parle pas de la manière brutale dont 74 enseignants et 13 membres du personnel administratif ont été licenciés dans établissement scolaire de Rhode Island, ou de la notation des professeurs telle que la pratique le Los Angeles Times et qui peut déboucher sur des drames. Ces faits ont cependant à voir avec les mauvais rapports que les Etats-Unis entretiennent avec leur système éducatif. Latent depuis de nombreuses années ce conflit vient de s’aggraver par le constat d’une baisse « nationale » de la créativité.
La réaction de l’administration Obama est intéressante et, pour les européens, édifiante.

Ainsi vous trouvez dans le blog de la Maison Blanche un billet de Steve Robinson du 27/09 qui titre : « Invest in the future, Inspire a child. TEACH« . La campagne, commencée depuis plusieurs mois, a déjà donné naissance à une multitude de discours et de reportages télévisés comme celui-ci.


Initialement le constat est donc le même qu’en France, le niveau des élèves au sortir de l’école est trop bas, constat aggravé pour les américains par cette inquiétante baisse de la créativité chez les jeunes.
Mais, ainsi qu’il fallait s’y attendre, les réponses ne sont pas les mêmes. La où la France réduit les effectifs enseignants, les Etats-Unis les augmentent et s’inquiètent de la formation des professeurs, quand, ici, un bon niveau universitaire fait, ipso facto, un bon enseignant.

Cette vague de recrutement cible certaines disciplines : Sciences, Technologie, Ingénierie et Mathématiques (STEM). Associer ces disciplines avec le concept de créativité, voilà une idée qui n’a pas fini d’étonner chez nous, où c’est surtout en salle d’art ou de musique que s’enseigne cette sympathique activité.

Second point notable, cette campagne nationale dont le nom est « Change the Equation » (CTEq) mobilise les énergies. Plusieurs entreprises se sont rangées au côtés du gouvernement. En effet le secteur R&D a toujours joué un rôle essentiel dans l’économie américaine et tout le monde s’accorde à penser que c’est sur le champ de la création et de l’innovation que se livreront les batailles économiques de demain.

Citons, parmi les entreprises participantes Ernst & Young, Univision, Northrop Grumman, Mercks. Vous trouverez plus d’informations sur la page de Change the Equation. Enfin, « last but not least », la Garde Nationale participe aussi avec une unité éducative mobile qui parcourra le pays.

Troisième point, pour moi le seul vraiment novateur de toute l’opération. Le 16 septembre le Président Obama lance le « Video Game Challenge », un concours de création de jeux vidéo ouvert aux élèves des écoles américaines (2 catégories d’âge), techniquement et financièrement soutenu par des entreprises du secteur. Parmi les plus récents ralliements : Blizzard (Starcraft, WoW, Diablo,…) et Marvel (équipement électronique, Moby).

« Our success as a nation depends on strengthening America’s role as the world’s engine of discovery and innovation, » said President Obama. « I applaud partners in the National STEM Video Game Challenge for lending their resources, expertise, and their enthusiasm to the task of strengthening America’s leadership in the 21st century by improving education in science, technology, engineering and math. »

Vu d’ici, la reconnaissance, à ce niveau, du potentiel éducatif de la création de jeux vidéos a quelque chose de surréaliste.

Ce vent qui souffle sur l’autre rive de l’Atlantique atteindra-t-il nos rivages ? A priori on peut être sceptique, cependant les performances de notre école sont loin d’être satisfaisantes et la nécessité d’une réforme apparaît de plus en plus clairement. Au niveau des hommes politiques il semble que le Parti socialiste y soit sensible. Peut-on espérer qu’une saine émulation ?…

Une réflexion sur “Le fond de l’air…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s