Enseignement et Neurosciences

L’éducation c’est l’inculcation à l’indifférent de l’incompréhensible par l’incompétent.

Cette citation de Keynes figure en exergue de l’article de NewScientist (n° 2780, 4 Oct 2010) dont le titre est : «  Il est temps pour les enseignants de regarder les neurosciences d’un œil nouveau ». Le choix de la citation n’étant pas explicité dans l’article, faisons un bref effort d’interprétation pour voir ce qui justifie sa présence à cet endroit. Sachant que l’incompréhensible relève des programmes et reste sans lien apparent avec les neurosciences, nous n’avons plus à nous mettre sous la dent que deux termes : l’indifférent et l’incompétent. Les neurosciences peuvent-elles nous aider à vaincre l’indifférence des élèves et donc à rendre les enseignants plus compétents ?
La question est plus vaste et se rencontre de plus en plus fréquemment :
« De telles recherches soulève une question plus large. Serait-ce utile si nous découvrions comment fonctionne réellement le cerveau – et comment les enfants apprennent le mieux – et appliquions ces découvertes à l’enseignement au quotidien ? » se demande la revue.
Peut-on sincèrement répondre non ?

Les projets et programmes d’études en neurosciences cognitives profitent d’une synergie dynamique : les découvertes sur la cognition et la conscience avancent très vite en ce moment grâce aux progrès de l’imagerie médicale, elles stimulent la recherche en psycho-cognition et bénéficient d’un réel intérêt de la part du public.
Pour illustrer ce propos NewScientist nous renvoie au programme Brain Waves de la Royal Society dont l’objectif est de comprendre et faire connaître les progrès effectués dans ce domaine et les implications aussi bien en matière de thérapeutique que dans le champs de la vie quotidienne.

La recherche sur le cerveau est susceptible d’avoir des répercussions sur un large éventail de politiques publiques telles que la santé, l’éducation, le droit et la sécurité. Plus largement le progrès des neurosciences va soulever des questions sur la personnalité, l’identité, la responsabilité et la liberté.

Le module 2 de Brain Waves s’appelle d’ailleurs : « Neuroscience, éducation et apprentissage tout au long de la vie ». son but est le suivant :

Le module 2 du projet Brain Waves mettra en évidence et débattra des faits établis par les progrès des neurosciences et considérer les processus par lesquels pourront être établies les implications pour l’enseignement et l’apprentissage. Il passera également en revue les défis, possibilités et limites de l’application des connaissances en neurosciences à l’apprentissage en classe et au-delà.

Pour l’instant cette démarche qui consiste à mettre en regard les derniers acquis de la science et la pratique quotidienne de l’enseignement reste surtout le fait du monde anglo-saxon. On peut cependant penser que le monde francophone ne restera pas longtemps à l’écart, comme en témoigne cet article pris au hasard sur le net.
Cela dit le plus long chemin sera probablement celui qui nous sépare de la mise en application. Pour s’en tenir au seul modèle français, on ne voit pas au premier abord en quoi les découvertes des neurosciences amélioreront les résultats du bac. On peut donc s’attendre là à la même réaction que celle qui accueillit les travaux des chercheurs en pédagogie lorsqu’ils ont mis en évidence des techniques d’enseignement en accord avec les connaissances de l’époque en psychologie et psychologie cognitive.
Le conflit posera à ce moment une question d’un ordre supérieur : si les découvertes en neurosciences nous montrent comment améliorer l’intelligence et les connaissances des élèves sans pour autant se révéler pertinentes relativement à l’amélioration du système éducatif, faudra-t-il les laisser de côté ou bien reconsidérer les buts même de l’enseignement, sa fonction sociale et économique ?

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s