La citation du dimanche

Cependant l’enseignement tel que le pratiquait ces demoiselles ne donnait pas au maître une prise assez définitive sur l’élève ; il fallait que celui-ci m’appartint exclusivement : je planifierais ses journées dans les moindres détails, j’en éliminerais tout hasard ; combinant avec une ingénieuse exactitude occupations et distractions, j’exploiterais chaque instant sans rien en gaspiller. Je ne vis qu’un moyen de mener à bien ce dessein : je deviendrais institutrice dans une famille. Mes parents jetèrent des hauts cris. Moi je n’imaginais pas qu’un précepteur fût un subalterne. … Je me rends compte aujourd’hui que dans ma future création, comme dans ma poupée Blondine, c’est moi que je projetais. Tel était le sens de ma vocation : adulte, je reprendrais en main mon enfance et j’en ferais un chef d’œuvre sans faille. Je me rêvais l’absolu fondement de moi-même et ma propre apothéose.

 

Simone de Beauvoir

Mémoires d’une jeune fille rangée

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s