La citation du dimanche

Le monde de la connaissance ne se divise plus entre spécialistes et généralistes. Un nouveau groupe est apparu, appelons-les « les polyvalents », qui est capable de mobiliser de multiples compétences face à des situations et expériences de plus en plus diversifiées, d’apprendre de nouvelles compétences, de créer des relations et d’assumer de nouveaux rôles. Ces « polyvalents » sont capables non seulement de s’adapter en permanence, mais aussi d’apprendre et de s’adapter constamment dans un monde en rapide évolution. Dans un monde plat, notre savoir devient un produit accessible à tous. Comme le formule l’auteur et éditorialiste Thomas Friedman, la technologie nous permettant de suivre notre imagination d’une façon totalement nouvelle, la concurrence la plus importante ne se situe plus entre les pays ou les entreprises, mais entre nous-même et notre imagination.

Andreas Schleicher, directeur de la Division des indicateurs et analyses au sein de la Direction de l’éducation de l’OCDE.

Son « Plaidoyer pour un enseignement moderne » est impérativement et urgemment à lire, ici.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s